As soon as you open an account Bet365 will send you a 10 digit Offer Code via email. Receive Your £200 bet365 Welcome Promo Bonus plus £50 Mobile Promo

La Mémoire du CUAT
Typography

Le thème 19 de l'Itinéraire historique du CUAT est axé, cette semaine, autour de l'effort du CUAT fourni pour contribuer au désarmement dans le processus du développement. Dans ce qui suit, Afkarnet vous présente un aperçu sur les principales actions  menées par le CUAT tout au long des 45 années de son existence dans le domaine du thème du désarmement et le développement.

D'aprés WIKIPEDIA : "Le désarmement est le processus par lequel un État s'engage à réduire ou à détruire en totalité son parc d'arme à vocation militaire. Le désarmement est en général mené dans le cadre d'un accord bilatéral ou multilatéral. Il correspond à une volonté de réduire les risques de conflit, dans une vision raisonnée du pacifisme. C'est un acte politique fort, tant sur le plan national que sur la scène internationale, pouvant engendrer une opposition farouche. Ainsi, les réactions nationalistes allemandes après le Traité de Versailles."

 

La logique du désarmement pour le développement est inscrite dans la Charte même de l’Organisation des Nations unies (ONU), dont l’article 26 fixe pour mission au Conseil de sécurité de favoriser l’établissement et le maintien de la paix et de la sécurité internationale en ne détournant vers les armements que le minimum des ressources humaines et économiques du monde. En avril 1955, lors de la Conférence des pays non alignés de Bandung, 29 pays en voie de développement déclarèrent que le désarmement universel était une nécessité. Peu après cette conférence, les États-Unis, l’URSS, le Royaume-Uni et la France se réunissaient à Genève. Edgar Faure, chef du gouvernement français, proposait alors de lier politiquement le désarmement à des fins de développement en affectant à l’élévation du niveau de vie des pays sous-développés une partie des réductions opérées sur les dépenses militaires.

 

Dans ce cadre, le CUAT s'est intéressé depuis les années 70 au thème du désarmemnt pour le développement. Plusieurs débats ont été organisés par le Club à l'intention de ses adhérents et également de l'opinion publique. Les journées de l'UNESCO ont consacré la diffusion des valeurs du désarmement en organisant, en 1975 et 1976, un festival des films documentaires des Nations Unies à la cinémathèque tunisienne situé, à l'époque, à la rue d'Alger où plusieurs courts métrages du sstème des Nations Unies ont été présentés aux cinéphiles autour de la question du désarmement et du développement et ce, grâce à la collaboration du Centre d'information des Nations de Tunis. 

Dans cette lancée, le CUAT a organisé, à plusieurs occasions, des débats à l'intention de ses adhérents et divers groupes de jeunes, au Centre Culturel de Tourbet El Bey (son siège social de la période 1975 - 1980) sur le thème du développement et de la diffusion des valeurs de la paix par le désarmement et le développement culturel notamment, en novembre 1976, à l'occasion de la célébration du 30 ème anniversaire de la fondation de l'ONU (dans le cadre de la Seconde édition des Journées de l'UNESCO). C'était lors d'une conférence donnée par le feu Mohamed Mzali, alors ministre de l'éducation natioanle, devant des jeunes élèves des lycées de la zone de Bab Jédid où il a insisté sur l'importance de la culture dans le développement du pays et la relation qui lie le changement de l'esprit chez les jeunes pour les préparer à bannir l'armement et la violence tout en renforçant toutes les formes de développement intégré dans la société basées sur l'éducation, le savoir et les sciences.

Depuis ces premières actions pour mobiliser l'opinion publique aux valeurs du désarmement, le CUAT a poursuivi son effort de sensibilisation auprés de l'opinion publique en organisant des manifestations pronant la culture de la paix et en encourageant les jeunes à combattre les conflits et toutes les formes de violence. Les années 90 puis 2000 ont marqué par l'organisation de plusieurs activités dont l'objectif est de faire le plaidoyer à la culture de la paix et à éviter les conflits armés pour consolider la compréhension mutuelle entre les peuples et diffuser les principes du dialogue et le rapprochement culturel.